stationnement

10 conseils pour installer un parking à vélos pratique et sécurisé

Disposer d’un stationnement pour les vélos pensé pour répondre aux besoins de ses usagers est indispensable pour favoriser son utilisation au quotidien. Comment l’aménager ? Suivez le guide.

Publié le 30 janvier 2023
IMG_3723.jpg

1. Concevoir un espace sécurisé et abrité

La crainte du vol est l’un des principaux freins à l’usage du vélo : dotez ainsi votre espace de stationnement d’un système de fermeture sécurisée (dispositif mécanique avec clé, électromagnétique avec badge ou connecté grâce à une application mobile). Préférez également un espace abrité, couvert ou à l’intérieur d’un bâtiment, séparé des véhicules motorisés, pour protéger les usagers et les vélos.

2. Faciliter l’accès et la circulation des cyclistes

Situé au rez-de-chaussée, ou à défaut au premier sous-sol, votre stationnement pour les vélos doit être facilement accessible :

  • évitez les obstacles à franchir qui pourraient contraindre les cyclistes à descendre de leur vélo,
  • limitez le nombre de portes à franchir pour accéder au stationnement à deux portes à ouverture manuelle,
  • favorisez l’accès aux personnes à mobilité réduite.

Le vélo étant choisi en premier lieu pour sa rapidité de porte-à-porte, la distance à parcourir à pied entre le stationnement vélo et le lieu de destination doit être la plus courte possible : idéalement, moins de 30 m séparent le stationnement et l’entrée piétonne du lieu de destination.

3. Organiser le rangement des vélos

Selon la place dont vous disposez et la configuration de votre espace de stationnement, vous pouvez prévoir de favoriser différents types de stationnements :

  • en épi,
  • en bataille en rapprochant les vélos par paire,
  • avec recouvrement des roues avant,
  • longitudinal ou perpendiculaire,
  • à deux niveaux,
  • etc.

En fonction de la disposition retenue, les recommandations concernant la taille de chaque emplacement, la largeur au sol entre deux places ainsi que les dimensions des dégagements diffèrent. Celles-ci permettent de disposer d’une aire de circulation assez grande pour accrocher et manipuler aisément les vélos. Pour en savoir plus, consultez notre guide.

4. Se renseigner sur la législation sur les stationnements pour les vélos

Vous envisagez de faire faire des travaux sur votre parking automobile actuel, construisez un nouveau bâtiment ou gérez un bâtiment du secteur tertiaire ? La réglementation fixe un nombre minimal de stationnements à créer pour les vélos. Pour en savoir plus, consultez notre article dédié aux obligations pour le stationnement des vélos.

5. Se faire accompagner pour l’aménagement

Combien créer d’emplacements pour les vélos ? Où installer le local à vélos ? Comment l’aménager ? Afin de vous assister dans l’élaboration de votre projet, le programme Alvéole Plus propose une prestation de conseil (prise en charge à 100 % par le programme, dans la limite d’un accompagnement par bénéficiaire) pour vous aider à identifier la localisation optimale du stationnement, les axes d’amélioration en cas de stationnement déjà existant, le plan d’aménagement, les équipements les plus adaptés à votre site, etc. Pour en savoir plus, consultez la page “Le programme”.

6. Bien choisir les arceaux et attaches

Afin d’éviter les vols, le système d’attache des vélos doit à la fois être pratique d’utilisation pour les cyclistes et sûr. Celui-ci doit :

  • être fixé au sol ou au mur,
  • permettre de stabiliser le vélo,
  • disposer de deux points d’attaches du vélo au support afin d’attacher le cadre et la roue avant du vélo avec un antivol de type U.

À noter : les “pince-roues” sont à proscrire : le vélo ne peut y être fixé que par la roue avant, souvent très facile à détacher.

Pour découvrir tous les arceaux et supports d’attaches les plus adaptés, consultez notre guide pour installer un stationnement vélo sécurisé.

7. Imaginer un espace spacieux et fonctionnel

Disposer d’un espace de stationnement agréable à l’usage encourage l’utilisation du vélo. Pour cela, veillez à :

  • soigner l’éclairage : celui-ci est essentiel pour permettre aux cyclistes d’attacher et détacher leur vélo et de manœuvrer en toute sécurité ;
  • prévoir des stationnements pour les vélos-cargos et des remorques : réserver des stationnements et aires libres de tout mobilier au sol pour les vélos-cargos et remorques (recommandation : 1 emplacement pour 10 vélos) ;
  • fournir des box de rangement et des équipements : espaces sécurisés pour les casques, station de gonflage, outils, alimentation électrique pour la recharge des batteries des vélos à assistance électrique, etc.

8. Rendre le garage à vélos visible de tous

Il est important que les cyclistes puissent rapidement identifier la présence d’un stationnement vélo (notamment s’ils le découvrent pour la première fois). Pour cela :

  • implanter le stationnement sur le chemin emprunté entre la rue et l’entrée du bâtiment,
  • ou indiquer sa présence par une signalétique adaptée (panneau ou marquage au sol par exemple).

9. Faire cofinancer l’aménagement de son stationnement pour les vélos

Le programme Alvéole Plus, porté par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), octroie des financements pour le déploiement de stationnements pour les vélos. Il finance jusqu’à 40 % de votre futur équipement (jusqu’à 50 % dans les zones à faibles émissions), abris vélos et systèmes d’attaches sécurisés. Pour en savoir plus, consultez la page “Le programme”.

Des collectivités proposent également des incitations financières pour développer les mobilités actives. C’est par exemple le cas de la Ville de Paris, qui finance à hauteur de 50 % du prix total (avec un plafond de 2000 € HT) les travaux d’installation à destination des syndicats de copropriété et des bailleurs sociaux.

10. Estimer le nombre d'emplacements et anticiper les besoins futurs

Lors de la création d’un stationnement pour les vélos, il est conseillé de prévoir une capacité d’emplacements vélo équivalente à 15 % minimum du nombre d’employés, élèves, visiteurs ou habitants du site. Cette capacité permet de répondre aux besoins quotidiens des usagers et d’absorber les pics d’affluence, notamment aux beaux jours. Par ailleurs, si possible, choisissez un site d’implantation qui permette d’agrandir le stationnement à l’avenir : la mise en place d’un parking à vélos entraîne en effet une augmentation naturelle du nombre de cyclistes.

Pour en savoir plus :

Guide pour installer un stationnement vélo sécurisé (PDF)

Partager l’article :

D’autres articles ?

Alvéole Plus : comment être accompagné pour définir mon projet de stationnement ?  alvéole plus
conseil
Alvéole Plus : comment être accompagné pour définir mon projet de stationnement ?

Afin d’assister les bénéficiaires dans la mise en œuvre de leur projet de stationnement pour les vélos, Alvéole Plus propose un accompagnement à la maîtrise d’ouvrage 100% pris en charge par le programme. Comment cette prestation de conseil peut assurer la réussite de votre projet ? Les réponses avec Alanne Maison, référente stationnement d’Alvéole Plus, et Thomas Lopin de la société TL Solutions basée à Rennes (35), un des conseillers du programme.

Lire la suite
Développer les mobilités à vélo dans l’habitat social alvéole plus
programme
Habitat social
Développer les mobilités à vélo dans l’habitat social

Les bailleurs sociaux sont des acteurs-clés pour favoriser la pratique du vélo auprès de leurs résidents. Dans un contexte favorable à la promotion des mobilités douces et face aux nouveaux enjeux sociétaux, s’emparer de ces questions est essentiel.

Lire la suite
Comment choisir un fournisseur pour l’installation de stationnements pour les vélos ?  alvéole plus
stationnement
Comment choisir un fournisseur pour l’installation de stationnements pour les vélos ?

Vous envisagez de créer un stationnement pour les vélos ? Choisissez votre fournisseur en fonction de vos besoins : type d’équipement recherché (supports d’attache, abri, consigne), fourniture seule ou incluant la livraison, etc. Focus sur les critères indispensables à prendre en compte pour déployer votre projet et bénéficier des cofinancements du programme Alvéole Plus.

Lire la suite