stationnement

Vélos cargos, longtails, remorques, etc. : comment adapter les stationnements ?

De plus en plus prisés par les particuliers et les professionnels, les vélos cargos gagnent en popularité. Cependant, les stationnements vélos actuels sont souvent inadaptés à ces engins plus volumineux. Comment répondre à ces nouveaux besoins ? Décryptage des enjeux et solutions pour un stationnement adapté.

Publié le 13 octobre 2023
velo_cargo_grand.png

Alors que la pratique du vélo est en forte hausse depuis plusieurs années, cette tendance s'accompagne d'une diversification des modèles circulant dans nos villes. Les vélos cargos - qu'il s’agisse de biporteurs, triporteurs, longtails ou de vélos munis de remorques - connaissent une popularité croissante. Prisés par les professionnels pour leurs livraisons, mais également par les particuliers pour leurs déplacements quotidiens, ils s'avèrent plus polyvalents qu'un simple vélo.

Cependant, la plupart des infrastructures actuelles de stationnement a été conçue pour les vélos traditionnels, rendant complexe, voire impossible, le stationnement de ces engins plus volumineux. Ainsi, nombre de cyclistes sont contraints de rechercher des solutions alternatives, parfois moins sécurisées, exposant ainsi leurs cycles à des risques accrus de dégradation ou de vol.

À ce titre, l'association La Ville à Vélo a réalisé une enquête en septembre 2019 auprès des particuliers et professionnels lyonnais propriétaires d’un vélo cargo ou d’une remorque pour mieux comprendre leurs besoins en matière de stationnement. Seulement 14 % des répondants estimaient alors que les arceaux de stationnement traditionnels répondaient à leurs besoins. Le frein majeur ? Leur largeur et leur longueur sont insuffisantes. Pire, près de 60 % des participants avaient considéré que ces infrastructures inadaptées constituaient un frein à l'adoption des vélos cargos.

Quelles sont les règles de stationnement d’un vélo cargo sur l’espace public ?

Tout comme les autres cycles, les vélos cargos bénéficient d’une grande souplesse en termes de stationnement.

  • Sur le trottoir ou dans une rue piétonne : le Code de la route autorise le stationnement des vélos cargos sur les trottoirs ou dans une rue piétonne à condition de ne pas gêner la circulation des piétons.
  • Gratuitement sur un stationnement payant : un certain nombre de collectivités permettent aux vélos et véhicules électriques de stationner gratuitement sur un emplacement automobile payant. Renseignez-vous auprès de la municipalité de votre commune.

Des stationnements spécifiques à développer

Afin de répondre aux besoins de stationnements spécifiques des vélos cargos, il est nécessaire de concevoir des solutions d’aménagement adaptées. Des infrastructures bien pensées répondent non seulement aux attentes des usagers actuels, mais peuvent aussi encourager davantage de personnes à adopter ce mode de transport.

Des emplacements plus espacés :

Les arceaux de vélos doivent être davantage espacés pour accommoder des vélos plus longs et larges. Les dimensions des emplacements doivent s’adapter aux gabarits des vélos cargos en prévoyant une occupation au sol de 3 m² contre 1,5 m² pour les vélos traditionnels. Le Vademecum pour le stationnement vélo de Mobiel Vlaanderen (la direction de la mobilité des Flandres) préconise ainsi des emplacements de 3 m de longueur sur 1 m de largeur, avec un espacement de 35 cm entre les emplacements. Dans sa “Stratégie de stationnement - vélos cargo en Région Bruxelles-Capitale”, l’agence régionale parking.brussels décline ces recommandations en fonction des types de stationnement (lire p.8) : en épi, en perpendiculaire, en longitudinal et avec des arceaux utilisés des deux côtés. Le “Guide pour installer un stationnement vélo sécurisé” d’Alvéole Plus recommande par ailleurs d’installer les emplacements dédiés aux vélos cargos dans un espace facile d’accès, dans l’alignement de l’entrée si possible.

Des supports d’attache et emplacements réservés :

Des emplacements, signalés via une peinture au sol, peuvent être réservés aux biporteurs, triporteurs, longtails et vélos avec remorque. Par ailleurs, pour sécuriser ces places dédiées, des arceaux bas, facilitant l’accès au stationnement, peuvent être installés. D’autres systèmes, prévus spécifiquement pour les vélos cargos, existent, à l’image du stationnement en croix, de la “niche à pain”, des systèmes avec barre ou de poteaux mobiles (voir des illustrations de ces différents dispositifs dans le benchmark de la “Stratégie de stationnement - vélos cargo en Région Bruxelles-Capitale”).

Des zones de stationnement à la sécurité accrue :

Les vélos cargos, souvent plus coûteux, peuvent être une cible privilégiée pour les voleurs. Une meilleure surveillance ou des zones de stationnement sécurisées peuvent aider à protéger ces véhicules. Il est ainsi nécessaire d’adapter les stationnements proposés dans les box vélos et les espaces de parking sécurisés dédiés aux vélos traditionnels.

Quelle proportion de places dédier aux vélos cargos ?

Si, avec 33 000 vélos cargos vendus en 2022, les triporteurs, biporteurs et longtails représentent aujourd’hui encore moins de 2 % des ventes, ces derniers ont le vent en poupe. Leur volume de vente a ainsi augmenté de 96 % entre 2021 et 2022. Un comparaison européenne réalisée dans le cadre de la “Stratégie de stationnement - vélos cargo en Région Bruxelles-Capitale” estime ainsi que, dans différentes villes néerlandaises, belges et anglaises, les différents règlements recommandent de réserver jusqu’à 10 % de places de stationnement aux vélos cargos. Dans la métropole de Strasbourg, 2 % des places de stationnement vélo créées doivent être dédiées aux vélos cargos. Les Plans locaux d’urbanisme de Rennes et Nantes prévoient, eux, un ratio d’une place vélo cargo créée pour 20 places vélos (soit 5 %). Le “Guide pour installer un stationnement vélo sécurisé” d’Alvéole Plus préconise, lui, un ratio d’un pour six (soit 10 %). Afin d’ajuster au mieux les stationnements à la demande, il est ainsi essentiel d’anticiper la future croissance en ne sous-estimant pas le nombre d’emplacements à créer.

Des financements pour l’installation de stationnements pour les vélos cargos

Vous avez un projet d’installation de stationnements pour les vélos ? Le programme Alvéole Plus vous accompagne pour identifier la configuration la plus adaptée et cofinance l’achat et l’installation des matériels, abris, arceaux, etc. Les équipements dédiés aux vélos cargos sont pris en charge dans le cadre du programme.

Pour en savoir plus, consultez la page de présentation d’Alvéole Plus.

Partager l’article :

D’autres articles ?

Appel d’offre contrôle des stationnements vélo alvéole plus
stationnement
Appel d’offre contrôle des stationnements vélo

Les programmes Objectif Employeur Pro-Vélo & Alvéole Plus lancent un appel d'offre pour contrôler la réalité, la quantité et la qualité des places de stationnement vélo installés et cofinancés dans le cadre de ces programmes.

Lire la suite
JO de Paris 2024 : 10 000 stationnements vélos déployés près des sites olympiques alvéole plus
stationnement
JO de Paris 2024 : 10 000 stationnements vélos déployés près des sites olympiques

Pour faciliter les déplacements à vélo pendant les Jeux Olympiques de Paris 2024, 10 000 places de stationnement temporaires sont en cours d’installation près des sites olympiques. Cette initiative s'inscrit dans une politique plus globale visant à développer l'offre de stationnement sécurisé à Paris et en Île-de-France.

Lire la suite
Communauté de communes MACS : « Le vélo complète efficacement le réseau de bus, facilitant les déplacements » alvéole plus
stationnement
Espaces et sites publics
Communauté de communes MACS : « Le vélo complète efficacement le réseau de bus, facilitant les déplacements »

Dans les Landes, la Communauté de communes Maremne Adour Côte-Sud (MACS) a développé un nouveau stationnement pour les vélos à Soustons, avec l’appui d’Alvéole Plus. Situé sur un parking stratégiquement proche de zones de loisirs et d’un arrêt de bus connectant les lignes locales et régionales, ce site a rapidement connu une hausse du nombre de vélos stationnés depuis sa mise en service. Retour d’expérience avec Laurent Sancho, technicien Aménagements et équipements de mobilité de la communauté de communes MACS.

Lire la suite